Catégories
Actualités

Les echos : La mobilité ouvre un boulevard aux nouveaux entrepreneurs

A deux roues ou à une seule, électriques ou non, les engins roulants envahissent les villes. Depuis le début de la crise sanitaire, de nombreuses villes ont constaté des changements d’habitudes dans les déplacements quotidiens, notamment une explosion des trajets à vélo.

 

La fréquentation des pistes cyclables au cours des huit premiers mois de l’année 2020 a bondi de 29 % en France par rapport à la même période de 2019, selon les chiffres publiés en septembre 2020 par l’association de collectivités Vélo et territoires, en lien avec le ministère de la transition écologique et solidaire. La progression du début d’année 2020 s’est accentuée à partir de septembre aussi bien en zone rurale que périurbaine (entre 16 et 17 %), et s’est révélée spectaculaire dans les villes.

 

A Paris, le nombre de passages enregistrés sur les pistes cyclables a grimpé de 65 % entre mai et septembre 2020 par rapport à 2019. L’augmentation est de 26 % dans la métropole de Lille, de 25 % à Lyon et de 24 % à Dunkerque. Une mutation qui ouvre de belles opportunités dont s’emparent les entrepreneurs.

TIM démocratise le vélo de fonction

La société Tim Mobilité, cofondée par Jérôme Blanc et Alain Atlani en octobre 2019, propose la mise en place de vélo de fonction dans les entreprises . Pour un prix global (maintenance, assurance, casque, assistance rapatriement, gilet de sécurité et cadenas) compris entre 30 et 50 euros pour un vélo non électrique, et entre 50 et 150 euros pour un deux roues électrique, l’employeur prenant en charge 70 % du prix de la location. Le reste est prélevé sur la fiche de paie du collaborateur.

 

Cette offre écolo rencontre un succès grandissant. Depuis le second semestre 2020, la société enregistre une explosion des demandes. « Nous sommes passés de deux contrats fin 2019 à 37 entreprises clientes fin 2020, majoritairement situées en Ile-de-France. La qualité de vie au travail devient stratégique pour les entreprises. La mise à disposition d’un vélo de fonction, que le salarié peut utiliser pour ses déplacements professionnels et personnels, reste une solution très attractive pour les jeunes notamment, qui n’ont pas forcément de permis de conduire. Cela permet aussi aux sociétés d’améliorer leur bilan carbone », explique Jérôme Blanc, cycliste dans l’âme, qui cherche à recruter d’ici la fin de l’année quatre commerciaux pour renforcer son implantation géographique en régions.

La mobilité douce et partagée est un vivier d'opportunités pour créer son entreprise. – iStock

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *