Catégories
TIM SPORTS

Vélorution en 4 questions

Si on devine à partir de quels mots vélorution a été créé et ce que le concept cherche à promouvoir, ce mouvement n’est pas connu de tous, ou alors, faussement.

Pour en apprendre un peu plus, voici ce qu’est la vélorution en quatre questions simples.

Vélorution, c’est quoi ?

Vélorution cherche à promouvoir l’usage du vélo pour les déplacements quotidiens au détriment des moyens de transport polluants.

Le mouvement prend la forme de rassemblements dans les grandes villes pour sensibiliser à l’usage de la bicyclette, demander aux pouvoirs publics de faire davantage en termes de création d’infrastructures à même de favoriser les déplacements en vélo, via la matérialisation de pistes cyclables.

Si le mouvement connaît un essor important avec la prise de conscience de l’urgence écologique, son origine remonte aux années 1970, le premier rassemblement ayant eu lieu en 1972 à Paris.

Le principe est repris au début des années 1990 à San Francisco et, depuis, le mouvement ne cessera de gagner des partisans partout dans le monde.

Quels sont les buts poursuivis par le mouvement vélorution ?

Si le mot d’ordre est centré autour du vélo, les collectifs vélorution, autonomes, ne se cantonnent pas à cet aspect. Au-delà de revendications pour que soit mis en place un code de la rue et des actions symboliques contre des manifestations comme le Paris-Dakar pour leur caractère polluant, les collectifs sont engagés dans tout ce qui va dans le sens de la transition écologique. Ils militent pour les projets d’écoquartiers, contre des projets polluants

Combien de membres compte le mouvement vélorution ?

Voici une question à laquelle il n’existe pas de réponse précise. Vélorution n’est pas un mouvement structuré, le nom n’est pas protégé, tout le monde peut s’en emparer.

Des collectifs existent dans la plupart des grandes villes de France ainsi que dans de nombreuses métropoles européennes et mondiales. En Belgique, un parti politique avait pris le nom vélorution pour participer aux législatives en 2007. Ailleurs les collectifs sont organisés autour d’une page Facebook, dans certaines villes des ateliers de réparation de vélos ont également pris le nom vélorution.

Comment trouver des infos sur vélorution ?

En général, ce n’est pas compliqué. Comme déjà mentionné, des collectifs existent un peu partout et les sympathisants peuvent échanger sur une page Facebook ou un site local. Ce sont sur ces réseaux que sont relayées les actions des collectifs, notamment les rassemblements en ville.

Catégories
TIM SPORTS

Forfait mobilité durable 2020 : tout savoir

Afin d’inciter ses employés à utiliser des moyens de transport alternatifs à la voiture classique, une entreprise peut prendre en charge les frais liés à leur trajet. Cette prise en charge, appelée forfait mobilité durable, remplace l’indemnité kilométrique vélo (IKV). Elle est exonérée d’impôt et de cotisations.

Bien que non obligatoire, le forfait mobilité durable propose de nombreux avantages pour les employeurs et les employés. Il vise à réduire l’impact des déplacements entre le domicile et le lieu de travail ainsi que la congestion sur les routes.

Les différents moyens de transport pris en compte par le forfait mobilité durable

Pour pouvoir bénéficier de ce forfait mobilité durable 2020, l’employé doit prouver qu’il utilise l’un de ces moyens de transport pour arriver sur son lieu de travail :

  • Le vélo personnel, classique ou électrique,
  • Le covoiturage en passager et en conducteur,
  • Les transports publics hors abonnement particulier,
  • Le partage de véhicules électriques ou hybrides,
  • La trottinette.

Le forfait mobilité durable se traduit par le versement d’un montant maximum de 400 € par an et par salarié.

Cette somme est totalement exonérée de cotisations sociales et d’impôt sur le revenu. Lorsque ce forfait mobilité durable est mis en place au sein d’une entreprise, il peut être octroyé à tous les salariés qui font la démarche.

Dans le cas où il n’y a pas d’accord collectif au sein d’une entreprise, l’employeur peut fixer lui-même le montant de l’indemnité et les modes qui seront pris en charge. Une consultation du comité social et économique (CSE) est obligatoire.

Dans le cas où il y a un accord collectif ou de branche, l’entreprise applique le montant qui est défini et est dans l’obligation de prendre en compte les modes de transport approuvés par cet accord.

Les avantages et les prises en charge

Le forfait mobilité durable permet de récompenser les employés qui délaissent leur voiture au profit d’un mode de transport plus doux, plus écologique et plus économique. Il peut être octroyé à tout employé, y compris ceux à temps partiel (si la durée de travail est inférieure à 50%, la prise en charge est proportionnelle à cette durée, sinon l’intégralité est octroyée).

Pour pouvoir bénéficier de cette prime, le salarié a pour obligation de fournir une attestation sur l’honneur ou un justificatif d’utilisation d’un mode de transport approuvé. Le montant de la prise en charge des frais de transport est obligatoirement mentionné sur la fiche de paie, même si non imposable.

Tous les frais inhérents à l’utilisation du mode de transport alternatif (réparation / entretien du vélo, coût des transports publics, frais d’alimentation du véhicule électrique, etc.) peuvent être couverts par ce forfait dans une limite de 400 €.

En cas de changement des caractéristiques du forfait par l’employeur, ce dernier a pour obligation d’avertir ses employés au moins 1 mois à l’avance.

Contactez TIM Sports pour vous aider dans le mise en place du forfait de mobilités durables pour vos salariés.

Catégories
TIM SPORTS

Les bienfaits du vélo de fonction dans la vie des salariés

De plus en plus de salariés délaissent leur voiture et préfèrent se rendre au travail à bicyclette. Ils pédalent matin et soir, le sourire aux lèvres. Ils adorent ça. Pourquoi ? Parce qu’ils savent que le vélo de fonction a de nombreux bienfaits pour eux.

Le vélo de fonction : grâce à lui, plus besoin de se rendre dans une salle de sport !

Rappelons qu’il est recommandé de pratiquer une activité physique régulièrement. 30 minutes d’effort 5 fois par semaine suffisent à maintenir le corps en bonne santé.

Cependant, par manque de temps, beaucoup d’actifs ne font pas de sport. Voilà bien un problème que les cyclistes n’ont pas ! Car quand un employé utilise son vélo pour se rendre sur son lieu de travail, il fait de l’exercice sans s’en rendre compte.

Pédaler réduirait aussi les risques d’avoir un cancer et de contracter une maladie cardiovasculaire. Pourquoi s’en priver ?

La bicyclette réduit la fatigue et affûte l’esprit

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, utiliser un vélo de fonction comme moyen de transport permet de réduire la fatigue. Il a même été prouvé que la mémoire et les facultés intellectuelles étaient stimulées par l’exercice physique.

Par conséquent, dès qu’un salarié pédale, c’est un cercle vertueux qui s’enclenche : il améliore sa santé, aiguise son esprit et commence sa journée de la meilleure façon possible.

Pédaler améliore l’humeur

Pourquoi les gens à bicyclette sont-ils plus heureux que les autres ? Vous êtes-vous déjà posé la question ?

Car tous les adeptes du vélo vous le diront : quelle sensation grisante de pédaler pendant des kilomètres, la tête penchée sur le guidon ! Vous êtes perplexe ? Vous ne comprenez pas leur enthousiasme ? Sachez qu’il est pourtant tout à fait normal.

Si le vélo de fonction améliore l’humeur des salariés, c’est à cause des endorphines. En effet, il suffit de pédaler une vingtaine de minutes pour que ces fameuses hormones (dites « du bonheur ») soient libérées dans le cerveau. Le niveau de bien-être et de détente augmente aussitôt. Conclusion ? Pour ceux qui se déplacent à bicyclette, le bonheur est vraiment à portée de main !

Est-ce que le vélo de fonction est une façon plaisante de se déplacer ? Oui. Est-ce un moyen pour un employé de rester concentré pendant sa journée de travail ? Absolument. Pour toutes ces raisons, vous devriez envisager d’installer une flotte de vélos au sein de votre entreprise. En plus de faire un geste pour la nature, vous aideriez vos salariés à rester en bonne santé.

Catégories
TIM SPORTS

Les objectifs du plan de déplacement d’entreprise (pde)

Le PDE, Plan de Déplacement d’Entreprise a pour objectif premier de mettre en place des mesures au sein d’une entreprise visant à réduire les trajets professionnels.

Ce plan peut être mis en place par les entreprises pour promouvoir une gestion durable et écologique des déplacements des salariés entre leur entreprise et leur logement. Il peut donc représenter de nombreux avantages pour les entreprises, qui ne doivent pas hésiter à l’utiliser au quotidien.

Des avantages pour l’entreprise

Le Plan de Déplacement d’Entreprise a pour objectif d’offrir de nombreux avantages aux entreprises.

En effet, il permet tout d’abord de bénéficier d’une meilleure gestion des coûts qui sont liés aux déplacements professionnels. De plus, il a pour but d’améliorer d’accessibilité aux entreprises en diminuant l’absentéisme et les nombreuses incapacités de travail.

Le PDE a également pour objectif de permettre aux entreprises de bénéficier d’une meilleure image de marque grâce à une action écoresponsable qui ne passera pas inaperçue auprès des clients et des collaborateurs.

En effet, en mettant en place des solutions de transports plus écologiques, les émissions de C02 et de polluants sont fortement réduites, ce qui s’avère être un geste respectueux pour l’environnement. C’est également un bon moyen de renforcer l’esprit d’équipe au sein d’une société, car, grâce au covoiturage par exemple, les employés d’une même enseigne peuvent prendre le temps de se connaître et d’échanger.

Des avantages pour les salariés

Le Plan de Déplacement d’Entreprise a aussi pour objectif d’offrir un meilleur bien-être aux salariés d’une même entreprise. En effet, grâce à des solutions de déplacement facilitées, les employés peuvent réduire les frais de déplacement entre leur domicile et leur lieu de travail.

Il a pour objectif également d’assurer un plus grand confort lors des déplacements en réduisant le stress et la fatigue et donc, leur assurer une meilleure qualité de vie. En optant pour les transports en commun ou encore le vélo électrique ou le covoiturage, les bouchons s’en trouvent réduits, ce qui permet d’arriver plus rapidement au travail.

Par ce fait, les employés arrivent à l’heure sur leur lieu de travail et se montreront plus productifs. Enfin, le climat social s’en trouve amélioré et de meilleure qualité pour rendre l’ambiance agréable. C’est pourquoi le Plan de Déplacement d’Entreprise a été mis en place : afin de répondre au mieux aux besoins des salariés et des entreprises dans le cadre des déplacements.

Tim Sports peut vous aider dans la mise en place de votre plan de déplacement d’entreprise.

Catégories
TIM SPORTS

Le vélo de fonction : une option obligatoire ou facultative pour les salariés

Le vélo de fonction tend à se démocratiser au sein des entreprises afin d’offrir un plus grand bien-être aux salariés, depuis la crise sanitaire. Cependant, ce n’est pas une option obligatoire car, elle reste au bon vouloir des employés en leur offrant de nombreux avantages au quotidien.

Un moyen de transport urbain plus pratique

Nombreuses sont les entreprises depuis le confinement à avoir mis en place le vélo de fonction pour leurs salariés.

Les entreprises souhaitent en effet proposer à leurs employés une solution alternative aux transports en commun afin de limiter les risques de contamination liée au Covid 19.

Aussi, avec le Plan de Mobilité mis en place par le gouvernement, des avantages et des facilités ont été mis en place pour permettre aux entreprises d’acquérir une flotte de vélos pour assurer les trajets professionnels entre le domicile et le lieu de travail.

Ce moyen de transport urbain connaît un véritable succès au sein des grandes villes car, il permet de se déplacer plus rapidement et de manière écologique et saine.

Ainsi, un vélo de fonction classique ou électrique peut être attribué à un salarié, au même titre qu’une voiture de fonction mais dans une action écoresponsable.

De nombreux avantages pour les salariés et les entreprises

Le vélo de fonction s’avère donc être une option alternative très intéressante à la voiture ou aux transports en commun. Cela n’est en aucun cas une obligation pour les salariés, mais c’est une offre réellement avantageuse.

En effet, pour les salariés qui décident d’opter pour ce moyen de transport, cela leur permet de pouvoir réaliser leurs trajets professionnels plus rapidement en réduisant le stress et la fatigue liés aux bouchons. Ainsi, ils bénéficient d’un plus grand bien-être et s’avèrent être plus productifs une fois arrivé au travail.

Pour les entreprises, cela représente également un grand nombre d’avantages comme des avantages fiscaux car, elles bénéficient d’une réduction d’impôts sur les sociétés de 25% du coût d’une location pour un contrat de minimum 36 mois.

De plus, cela permet de valoriser l’image de marque des entreprises qui s’inscrivent alors dans une démarche écoresponsable en prenant soin de l’environnement grâce à la réduction des émissions de C02 et de gaz polluants. Aussi, c’est le moyen de transport urbain à privilégier par les entreprises implantées dans les grandes villes.

TIM Sports peut aider votre entreprise à mettre en place des vélos de fonction accompagnés de nombreux services (casque, cadenas, assurance, maintenance, …) au sein de votre entreprise.

Catégories
TIM SPORTS

Le plan de déplacement, un programme primordial dans une entreprise

Le plan de Mobilité est devenu un programme primordial au sein d’une entreprise car, il leur offre de nombreux avantages.

Cette démarche écologique concerne les entreprises de plus de 100 salariés, dans le but de respecter une logique de développement durable, ayant un impact très positif sur les employés et les collectivités.

Augmenter la productivité de l’entreprise

D’un point de vue économique, le plan de déplacement vise à limiter les déplacements professionnels et donc, d’en réduire les coûts.

Il sert donc à augmenter la productivité d’une entreprise en rationalisant les trajets entre le domicile et le travail. En effet, les employés optimisent alors leur temps mais également leurs performances, rendant l’entreprise plus productive. Enfin, le budget transport s’en trouve allégé, tout comme le coût de la flotte automobile mais également celui du stationnement.

Une meilleure image de marque

Participer au plan de Mobilité ne peut que jouer favorablement sur l’image de marque d’une entreprise.

En effet, cela prouve que c’est une enseigne engagée et écoresponsable, que cela soit en interne tout comme en externe. Ainsi, l’image de la société s’en trouvera revalorisée, car, elle démonte qu’elle est soucieuse du bien-être de ses employés et qu’elle souhaite faire un geste pour l’environnement.

Agir favorablement pour l’environnement

Le but principal d’un plan de déplacement au sein d’une entreprise vise à réduire les trajets et donc les émissions de gaz polluants mais également des nuisances sonores.

En proposant des solutions alternatives plus respectueuses de l’environnement (comme le vélo, le covoiturage ou encore les transports en commun), l’entreprise agit favorablement pour l’environnement.

Ainsi, elle diminue significativement sa demande énergétique et ses émissions polluantes, et par conséquent, ses dépenses.

Améliorer le climat social au sein de l’entreprise

En rationalisant les trajets professionnels, ceux-ci s’avèrent être plus courts et moins stressants. C’est pourquoi, d’un point de vue social, le plan de déplacement aide à améliorer le climat au sein d’une entreprise. Effectivement, les salariés arrivent au travail plus rapidement et surtout moins stressés, ce qui leur permet de faire un travail de meilleure qualité.

De plus, l’entente entre les employés s’en trouve meilleure ce qui a automatiquement un impact favorable sur la société. De plus, ce plan renforce les liens entre les salariés, notamment avec le covoiturage qui leur permet de mieux se connaître.

Le plan de Mobilité est donc primordial pour une entreprise en lui offrant de nombreux avantages.

Catégories
TIM SPORTS

Le retour gagnant du vélo de fonction après le déconfinement

Si faire du vélo pour aller travailler n’est pas nouveau, le Covid-19 et le déconfinement ont donné un coup d’accélérateur au phénomène. Mais une autre pratique a également le vent en poupe : le vélo de fonction. Explications.

Face à la crise sanitaire, la solution vélo

Depuis quelques années, rejoindre son lieu de travail en vélo est devenu une pratique courante.

De plus en plus de Français adoptent cette nouvelle solution de mobilité qui possède de très nombreux avantages. Face aux problématiques de déplacement liées à la crise sanitaire, elle représente en effet une alternative sérieuse aux transports en commun.

Avec le déconfinement, de plus en plus d’entreprises y ont recours et proposent à leurs salariés des vélos de fonction.

À bicyclette !

De nombreuses sociétés ont profité du Covid-19 pour développer l’utilisation du vélo comme nouveau moyen de locomotion pour leurs collaborateurs.

Beaucoup se sont ainsi dotées de flottes complètes de cycles au cours des dernières semaines.

Le vélo de fonction possède de multiples avantages, pour l’entreprise comme pour son utilisateur. Celui-ci est attribué à ceux le désirant pour leurs déplacements professionnels ou personnels. Sous forme de location, l’employeur prend en charge une grande partie du coût, le reste étant assumé par le salarié.

Vélo de fonction : de très nombreux avantages

L’essor du vélo comme moyen de transport urbain alternatif profite du développement des pistes cyclables dans les grandes villes. Ces dispositions permettent de faire tomber les dernières réticences et de rassurer les potentiels utilisateurs.

Pour une entreprise, se doter d’une flotte de vélos de fonction ne représente pas un investissement trop important. De plus, cela leur permet de s’engager et de défendre des valeurs sociales et écologiques. Enfin, le vélo est un plus pour le bien-être et la productivité des salariés. Ils sont en meilleure santé et gagnent du temps lors de leurs déplacements.

Des aides pour revoir son plan de mobilité

Pour inciter entreprises et salariés à délaisser la voiture au profit du cycle, les collectivités locales proposent de nombreuses aides.

Ainsi, des primes pour l’achat ou la réparation d’un vélo électrique existent. Avec le déconfinement, de plus en plus d’entreprises commencent à considérer le vélo comme une alternative sérieuse aux autres moyens de transport. Les commandes ont explosé ces derniers mois. Une société qui souhaite investir dans une flotte de vélos électriques bénéficie d’ailleurs d’avantages fiscaux. C’est le moment d’en profiter !

Catégories
TIM SPORTS

Le vélo de fonction : source de bien-être

Le vélo de fonction est la nouvelle tendance du moment. Les salariés qui l’ont adopté en raffolent. Pourquoi ? Parce que ce mode de transport pratique et écologique est une source de bien-être au sein de l’entreprise.

Des employés moins stressés grâce au vélo de fonction

Pour réduire le stress d’un employé, suffit-il de le faire pédaler ? D’après plusieurs études scientifiques, il semblerait que oui. Car un salarié qui pédale est avant tout un salarié détendu. Il y a plusieurs raisons à cela.

D’abord, le vélo permet de se débarrasser du stress des embouteillages. Arriver en retard au travail à cause des bouchons ? Pour un cycliste, ce n’est pas possible. Mais ce n’est pas tout. Quand d’autres sont enfermés dans des bus bondés, les employés à vélo se ressourcent au contact de la nature. Ils ont aussi la possibilité de flâner ou d’accélérer selon l’envie pendant le trajet. Pas étonnant, dans ces conditions, que le vélo de fonction réduise leur anxiété.

La petite reine : bénéfique au sein de l’entreprise à cause des endorphines

Tous les salariés adeptes du guidon vous le diront : il suffit de pédaler pendant 30 minutes pour se sentir mieux. Les pensées négatives s’envolent pour ne laisser place qu’à une sensation de satisfaction proche de l’euphorie. Ce sont les endorphines qui sont à l’origine de ce phénomène.

Après l’effort, elles se répandent dans tout le corps et procurent un sentiment de bien-être que les cyclistes connaissent bien. Mieux oxygéné, le cerveau est même capable de plus grandes performances intellectuelles. Se concentrer ne pose même plus problème.

La bicyclette est un moyen de transport économique

Alors que certains salariés s’endettent pour acquérir une voiture, d’autres font le choix du vélo de fonction. Et ils ne le regrettent pas ! Car ce mode de transport alternatif leur permet aussi de faire des économies.

Pour eux, fini les factures d’essence. Fini aussi le remboursement de l’emprunt à la banque tous les mois. C’est avec satisfaction qu’ils constatent que leur pouvoir d’achat augmente. Comme on le dit souvent, l’argent ne fait pas le bonheur, mais il y contribue.

Le vélo de fonction facilite la vie des salariés à bien des égards. Facile à adopter et économique, le bien-être qu’il procure n’a pas d’égal. Si vous désirez installer une flotte de vélos dans votre entreprise, les équipes de TIM Sports se tiennent à votre disposition pour mettre en place le service TIM Mobilité.

Catégories
TIM SPORTS

Le grand boom du vélo après le déconfinement

Le vélo a été fortement délaissé pendant la crise du Covid. Avec l’interdiction de pratiquer à plus d’un kilomètre, il a été oublié au fond des garages et des caves. Le déconfinement a permis de se remettre en selle. L’utilisation de la petite reine a ainsi explosé. Véritable remède à la distanciation sociale obligatoire dans les transports publics, les Français ont redécouvert que la bicyclette est à la fois moderne et écologique, mais également économique et très agréable. Que ce soit en ville ou à la campagne, prendre son vélo tous les jours redevient peu à peu une habitude.

Vélo-boulot-dodo

Si, jusqu’à présent, le vélo était majoritairement considéré comme un loisir, la crise a permis de faire évoluer positivement les esprits. Lors des dernières grèves, il y avait déjà eu un début d’engouement. Pour le salarié qui n’a pas de véhicule motorisé et qui est obligé de prendre les transports en commun, c’est une véritable alternative. Cela permet de se protéger de manière efficace du virus. Le vélo se rentabilise vite, il n’a pas besoin d’essence, n’a pas de frais d’entretien et de réparations hors de prix. Il est rarement en panne, il n’est pas sensible aux bouchons et il se gare facilement. Dans les grandes villes, il est même conseillé de prendre un vélo pour un trajet de moins de 7 km, c’est le moyen le plus rapide et économique. Un nouveau mot désigne même les adeptes du cycle : vélo-taffeurs. On peut aussi observer que les temps de trajets entreprise-domicile sont considérablement réduits et maîtrisés. Le vélo permet ainsi de gagner du temps sur la vie personnelle. De plus, il fait faire de l’exercice quotidiennement tout en étant utile. C’est donc un moyen simple de faire baisser le stress naturellement dans les grandes villes.

Le vélo plébiscité par les pouvoirs publics et l’entreprise

Plusieurs grandes villes ont profité du confinement pour sécuriser et augmenter le domaine cyclable. Certaines sont même passées de 30 à 120 km en quelques semaines. L’Île-de-France promet de rajouter 50 km d’ici l’été. En France, l’État vient aider le contribuable en mettant en place une prime de 50 euros pour faire réparer son vélo. Tout est fait pour que le vélo prenne une belle part dans l’aventure urbaine. Les entreprises ont également voulu s’impliquer dans ce changement de mode de transport. Certaines passent d’une flotte constituée exclusivement de véhicules à une flotte voitures-vélos. Des vélos sont mis à la disposition des salariés pour aller à leurs rendez-vous ou pour des courses. Le vélo de fonction fait son apparition, c’est un vélo affecté à un seul salarié, qui peut s’en servir pour ses trajets personnels comme professionnels. C’est vraiment un concept très apprécié par l’employé, mais aussi par le chef d’entreprise, qui peut être aidé par un crédit d’impôt sur son IS. En bref, remonter en selle devient incontournable, mais tellement agréable.

Catégories
TIM SPORTS

Le plan de déplacement en entreprise c’est quoi ?

Depuis le 1er janvier 2018, la loi sur la transition énergétique précise, dans son article 51, l’obligation de la mise en place d’un plan de mobilité pour les entreprises comptant plus de 100 salariés sur site. Il fait suite au Plan de Déplacement en entreprise inscrit dans la loi de solidarité et Renouvellement urbain depuis l’an 2000. Il fut encadré dans le code des transports en 2010 et rendu obligatoire en 2014 par la loi de transition énergétique pour la croissance verte. Cette démarche tient comme objectif de favoriser un développement moins nocif pour l’environnement autour de son activité. Le seuil est réduit à 50 employés en juin 2019 dans le cadre de la Loi d’Orientation des Mobilités.

En quoi cela consiste-t-il ?

S’il est intéressant de connaître l’historique législatif de cette mesure, nous devons tout de même comprendre quel en est son contenu. Une société est donc tenue d’entreprendre des actions en relation avec les déplacements des salariés, mais également de tous les collaborateurs internes et externes qui sont liés au site. Créé en 1991, l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) accompagne financièrement les professionnels dans la mise en place de cette manœuvre. L’aspiration manifeste un désir de favorisation des mobilités actives, de promotion des modes de transports comme le covoiturage ou les transports en commun. Des méthodes de travail innovantes comme les visioconférences peuvent être incluses dans ce développement. Il est également encouragé de faciliter le déménagement des salariés à proximité de leur lieu d’activité dans la limite du possible.

D’accord mais concrêtement ?

Nous avons dressé les grandes lignes et c’est intéressant. Mais, pour mieux comprendre la consistance de cette initiative, il est utile de connaître comment elle se traduit dans les faits. Concrètement, les établissements concernés par la loi doivent notamment installer des garages à vélo, fournir du matériel de gonflage et de dépannage ou encore mettre en place un service de vélos en entreprise. Il leur appartient tout autant de prendre part aux frais liés aux abonnements concernant les transports en commun et de diffuser des messages encourageant le covoiturage. Elles doivent en même temps instaurer un maximum de dispositions à buts écologiques comme le télétravail ou l’aménagement des horaires. Tout ce qui peut mener à un développement de l’économie énergétique, en somme. Malgré tout, les firmes qui ne fournissent pas les efforts convaincants et substantiels ne sont frappées d’aucune sanction. Toutefois, ce sujet reste en débat et des évolutions sont envisagées.