Catégories
Blog Interview

INTERVIEW – Bertrand Merveille

“Ces patrons qui roulent à vélo”

Interview - Bertrand Merveille

Pourquoi avoir choisi de mettre vos salariés sur des vélos ?

Permettre à nos collaborateurs de faire le choix du vélo remonte à de nombreuses années. Depuis longtemps, la Financière de l’Echiquier prenait en charge les abonnements annuels pour ceux qui le souhaitaient. Nous avons trouvé votre formule de vélos de fonction tout à fait adaptée à notre ambition initiale, c’est-à-dire proposer des alternatives aux véhicules individuels motorisés et aux transports en commun.

 

Utilisez-vous le vélo par plaisir, par conscience écologique, ou pour éviter les embouteillages ?

Le vélo est le moyen le plus rapide pour se déplacer entre mon domicile et le bureau, c’est donc avant tout par souci d’efficacité.

Maintenant c’est aussi par plaisir, et par tous les temps ! Je me surprends à me retrouver sous la pluie sur mon vélo, sans aucun désagrément et sans me poser la question.

 

Quelles satisfactions vous apportent vos déplacements à vélo ?

Se déplacer à vélo permet de limiter son temps de parcours, notamment grâce au développement de nombreuses pistes protégées. Être à vélo offre aussi une grande liberté de mouvement et permet d’éviter de s’embarrasser avec les aléas des transports en commun.

 

Quelles étaient vos habitudes de mobilité pour vos trajets domicile-travail avant de découvrir le vélo ?

Je me déplaçais essentiellement à pied ou en bus. Aujourd’hui, je ne prends presque plus le métro et je peux dire que cela ne me manque pas !

 

Comment ont réagi les employés à la mise en place du vélo de fonction ?

Avant de déployer cette initiative, nous avions anticipé qu’un certain nombre de nos collaborateurs y seraient favorables.

Nous avons été toutefois agréablement surpris par la vague de mobilisations suscitée.

C’est une grande satisfaction de voir les habitudes changer !

 

Question bonus : En vélo, vous êtes plutôt en mode: Tour de France ou découverte du patrimoine ?

Le Tour de France, pour moi, c’est devant la télé, et uniquement pour les grandes arrivées au sommet…J’espère pouvoir rapidement prendre mon vélo pour découvrir une belle route de vignes…

Partagez l’article sur les réseaux

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *