Catégories
TIM SPORTS

Vélorution en 4 questions

Si on devine à partir de quels mots vélorution a été créé et ce que le concept cherche à promouvoir, ce mouvement n’est pas connu de tous, ou alors, faussement.

Pour en apprendre un peu plus, voici ce qu’est la vélorution en quatre questions simples.

Vélorution, c’est quoi ?

Vélorution cherche à promouvoir l’usage du vélo pour les déplacements quotidiens au détriment des moyens de transport polluants.

Le mouvement prend la forme de rassemblements dans les grandes villes pour sensibiliser à l’usage de la bicyclette, demander aux pouvoirs publics de faire davantage en termes de création d’infrastructures à même de favoriser les déplacements en vélo, via la matérialisation de pistes cyclables.

Si le mouvement connaît un essor important avec la prise de conscience de l’urgence écologique, son origine remonte aux années 1970, le premier rassemblement ayant eu lieu en 1972 à Paris.

Le principe est repris au début des années 1990 à San Francisco et, depuis, le mouvement ne cessera de gagner des partisans partout dans le monde.

Quels sont les buts poursuivis par le mouvement vélorution ?

Si le mot d’ordre est centré autour du vélo, les collectifs vélorution, autonomes, ne se cantonnent pas à cet aspect. Au-delà de revendications pour que soit mis en place un code de la rue et des actions symboliques contre des manifestations comme le Paris-Dakar pour leur caractère polluant, les collectifs sont engagés dans tout ce qui va dans le sens de la transition écologique. Ils militent pour les projets d’écoquartiers, contre des projets polluants

Combien de membres compte le mouvement vélorution ?

Voici une question à laquelle il n’existe pas de réponse précise. Vélorution n’est pas un mouvement structuré, le nom n’est pas protégé, tout le monde peut s’en emparer.

Des collectifs existent dans la plupart des grandes villes de France ainsi que dans de nombreuses métropoles européennes et mondiales. En Belgique, un parti politique avait pris le nom vélorution pour participer aux législatives en 2007. Ailleurs les collectifs sont organisés autour d’une page Facebook, dans certaines villes des ateliers de réparation de vélos ont également pris le nom vélorution.

Comment trouver des infos sur vélorution ?

En général, ce n’est pas compliqué. Comme déjà mentionné, des collectifs existent un peu partout et les sympathisants peuvent échanger sur une page Facebook ou un site local. Ce sont sur ces réseaux que sont relayées les actions des collectifs, notamment les rassemblements en ville.