Catégories
La Tim dans les medias

Tim Sport dans Le Figaro : Ça roule pour le vélo de fonction !

Par Frédéric De Monicault

Avec la crise sanitaire, la bicyclette a la faveur des entreprises.

Seraphin.legal, un éditeur de logiciels qui emploie 30 personnes, s’est mis au vélo de fonction en octobre. «Le respect de l’environnement est un engagement que nous prenons auprès de nos clients et de nos collaborateurs, souligne Thomas Saint-Aubin, cofondateur de l’entreprise. Après le confinement, il nous a paru essentiel de protéger notre équipe de l’effet cluster et de l’angoisse des transports en commun tout en leur proposant une alternative respectueuse de l’environnement.»

Pour le cabinet de conseil financier Oderis, la politique affichée de bien-être des salariés a précipité le choix des vélos de fonction. «Nous sommes ainsi en mesure de faciliter la vie des équipes en limitant l’impact sur leur budget grâce à la prise en charge par l’employeur», témoigne l’associé Jérôme Piediscalzi.

Modèles électriques

«Au début, à écouter les donneurs d’ordres, tous leurs salariés seraient des coureurs cyclistes en puissance, préférant opter pour un vélo “musculaire”, sourit Jérôme Blanc fondateur de Tim Sports, qui équipe une trentaine d’entreprises à Paris et dans les grandes villes. Finalement à la fin, nous écoulons à plus de 90 % des modèles électriques Selon le modèle de bicyclette – plus ou moins ergonomique -, le tarif de location oscille entre 50 et 120 euros par mois. La prestation prévoit la fourniture d’un casque, d’un cadenas, une assurance casse et vol, une assistance rapatriement et une assistance maintenance régulière des vélos.

Trois critères rentrent en ligne de compte pour constituer une flotte. D’une part, le type de vélo (plus de 200 références dans le catalogue Tim Sports). D’autre part, le budget du salarié – qui acquitte 30 % de la location mensuelle, pour ne pas tomber sous le coup d’un avantage en nature. Enfin, le budget maximum déterminé par l’entreprise. Celle-ci bénéficie aussi d’une réduction d’impôt de 25 % sur les frais de la location pour une durée minimum de 36 mois.

Jouer sur le levier écologique est un bon argument : le nombre de pistes cyclables se développe

Encadré par la loi LOM de décembre 2019 sur les nouvelles mobilités, le marché du vélo de fonction en France est très récent. Les deux pionniers, Tim Sports et Zenride, ont été rejoints par une demi-douzaine de sociétés. La clientèle est constituée en quasi-totalité d’entreprises de services parmi lesquelles plusieurs établissements financiers comme Morgan Stanley, La banque Lazard ou la Financière de l’Échiquier.

Les loueurs estiment que le vélo de fonction n’a rien d’une lubie pour bobos. «Par exemple, nous avons un client dans le BTP, Senergy’t, basé à Montreuil», précise Jérôme Blanc. Leur principal défi reste de séduire les grandes entreprises où les circuits de décision sont plus longs. Jouer sur le levier écologique est un bon argument: le nombre de pistes cyclables se développe.