Catégories
TIM SPORTS

Tout comprendre au plan de déplacement d’entreprise

On vous explique en quelques mots ce qu’est le PDE dont on entend de plus en plus parler en entreprise et ce qu’il signifie pour votre quotidien de salarié.

C’est quoi exactement le PDE ?

Depuis 2000, les différents gouvernements ont mis en place des politiques pour valoriser des modes de transports plus durables et écologiques au sein d’une entreprise, notamment via les transports en commun et le covoiturage.

Le Plan de Déplacement d’Entreprise est officiellement entré en vigueur en 2014. S’il a connu beaucoup d’évolutions depuis, il est aujourd’hui obligatoire pour toutes les entreprises de plus de 50 salariés et vivement recommandé aux plus petites entreprises.

La volonté du gouvernement avec le PDE est d’encourager les entreprises et collectivités publiques à mettre en place un plan de mobilité adapté à leur personnel, pour les soutenir dans leurs déplacements.

Les solutions et alternatives proposées par le PDE

Les entreprises ont de nombreuses options devant elles pour agir dans le sens de ce plan de mobilité.

Parmi les nombreuses solutions possibles, on trouve la valorisation des mobilités dites actives comme le vélo, avec notamment l’installation de garage à vélo ou la mise à disposition de matériel. Certaines entreprises proposent une flotte de vélos ou des vélos de fonction alors que d’autres instaurent une prime pour valoriser ce mode de transport.

Une des solutions les plus fréquentes est également d’encourager le covoiturage entre salariées d’une même entreprise.

Une société peut également subventionner à une certaine hauteur les frais liés à l’abonnement aux différents transports en commun. Cette alternative apparaît de plus en plus, particulièrement dans les villes.

Il est aussi possible de proposer des tarifs préférentiels chez des partenaires de la mobilité, comme une société de voitures ou de vélos électriques.

Améliorer le quotidien des employés

Actuellement, le PDE n’oblige à rien légalement, mais encourage plutôt l’accumulation de petites actions, axées sur les solutions alternatives. Selon l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), il faut un minimum de 6 à 18 mois pour voir les effets de ces initiatives.

Ceux-ci sont toutefois nombreux, car les transports occupent aujourd’hui une place importante dans notre vie quotidienne et peuvent avoir des conséquences très négatives sur un individu. Certains passent des heures pour se rendre jusqu’à leur lieu de travail, parfois dans de très mauvaises conditions, et accumulent du stress ; sans parler du coût très important de certains modes de transports.

Les modes de déplacements actifs comme le vélo et la marche permettent de faire de l’exercice, de prendre l’air et de se vider la tête. Les effets positifs sur un salarié sont vite démontrés : il sera moins stressé et plus performant dans son travail.

L’objectif de ce plan de mobilité est donc de pouvoir proposer des solutions alternatives respectueuses de l’environnement, tournées vers le futur et positives pour le bien-être de l’individu.